Les cours de danse sont une excellente base pour apprendre à danser.

Avec un bon professeur de Hip Hop, tu verras que tu progresseras beaucoup plus facilement, quelque soit ton niveau.

Mais parfois, selon ses objectifs, ce n’est pas ( toujours ) suffisant.

Il faut de la régularité dans l’entrainement et un cours par semaine ne suffit pas toujours.

Le problème est qu’il est parfois difficile de s’entrainer hors des cours de danse, que ce soit la semaine ou pendant les vacances.

Manque de place, de temps, de motivation, les raisons sont nombreuses pour nous faire rater un entrainement.

Mais pas de panique, les profs d’Urban Arts vont te donner leurs meilleurs conseils pour continuer à progresser.

Tu verras que, même en dehors des cours de danse, tu pourras facilement appliquer ces conseils.

Et pour commencer, c’est B girl Eym, notre professeur de Hip Hop/Break, qui te donne ses 3 précieux conseils.

Se reposer

 

Et oui, tu danses toute l’année, et même si tu kiffes, une petite pause s’impose parfois pour recharger les batteries ( surtout pendant les vacances ).

Attention, on ne te dit pas de t’enfermer chez toi et de ne pas danser du tout.

Ni de couper le wifi pour ne pas être tenté de regarder des vidéos pendant les vacances.

Non, ce n’est pas ça.

C’est qu’avec tout ce que tu apprends tout au long de l’année, couper un peu avec la danse peut être très bénéfique, aussi bien pour ton corps, que pour ton esprit.

Met de côté les 5,6,7,8 de ton professeur de Hip Hop et profite en pour faire d’autres activités.

Tu verras que lorsque tu reprendras, tu seras encore plus créatif et motivé.

Un peu de repos te fera le plus grand bien.

Pour la durée, pas d’obligation, c’est comme tu le sens.

Pendant les vacances, tu peux couper quelques jours ou plus si tu es fatigué.

Et si pour toi il est HORS de question de se reposer et de couper avec la danse, on a ( enfin surtout Eym ) tout prévu pour toi.

 

Travailler sa musicalité

 

Même si tu n’as pas toujours accès à ta salle de danse préférée, tu as d’autres moyens de rester en contact avec la danse.

Et pour le coup, pas besoin de salle de danse ou de professeur de Hip Hop.

Tu as besoin d’un ipod, d’un téléphone portable ou juste d’un appareil qui te permet d’écouter de la musique.

A partir de là, rien de plus simple pour travailler la musicalité.

Tu mets un son que tu kiffes, et quand tu l’écoutes, essaie de bien comprendre le rythme et les boucles musicales.

Ce n’est pas forcément évident au début mais tu verras, qu’avec un peu de pratique, ça se fera naturellement et tu n’auras même plus besoin de réfléchir.

Tu verras que ça t’aideras beaucoup pour apprendre les chorégraphies et même pour freestyler.

On ne le répète jamais assez mais la musicalité est une des bases, au même titre que le flow ou la technique.

Plus tu comprendras la musique, plus tu pourras ressentir et jouer avec la musique.

Et pour encore mieux comprendre la musicalité, tu peux aussi observer comment les meilleurs danseurs sont calés sur la musique.

Comment ?

En suivant le 3ème conseil d’Eym.

Se rendre à des évènements Hip Hop/Break

 

Pour rester dans la vibe, n’hésite pas à suivre ( tous ) les évènements break comme l’IBE ou l’Outbreak.

Si tu peux t’y rendre directement, tant mieux, sinon tu peux le suivre sur internet en live ou même regarder les rediffusions sur Youtube.

Petit cadeau, voici les liens vers 2 des plus gros évènements break de l’année :

Outbreak : https://www.youtube.com/user/thelegitsnation/videos

IBE : http://thenotoriousibe.com/

N’oublie pas qu’il y’a des évènements tout au long de l’année.

Regarde régulièrement sur les réseaux sociaux et tu trouveras toutes les infos sur les événements Hip Hop/Break près de chez toi.

Tu verras que de voir les meilleurs danseurs Hip Hop/break, ça va te donner une furieuse envie de danser et de progresser.

C’est aussi l’occasion de rencontrer d’autres danseurs et d’échanger avec eux, que ce soit en dansant ou en parlant mais aussi, pourquoi pas, de te faire des nouveaux potes avec qui t’entrainer et te rendre à d’autres évènements.

Et c’est en échangeant avec ces autres danseurs que tu découvriras de nouvelles techniques et astuces qui te permettront de développer ton style.

A toi de jouer

 

Voilà, tu as déjà trois conseils à mettre en pratique pour continuer à danse même sans salle et sans professeur.

Plus tu es régulier et plus tu progresseras.

Il y a des jours se sera plus difficile que d’autres mais garde toujours en tête qu’il faut être patient et n’oublie pas que, à Urban Arts, on est là pour t’aider à progresser tout au long de l’année.

L’important est de ne jamais lâcher et tu verras que tu atteindras tes objectifs.

Et si tu trouves que 3 ce n’est pas suffisant, reste connecté, la semaine prochaine nous t’enverrons les conseils de… Florie, la nouvelle professeur de Hip Hop Lady.

Si tu as d’autres conseils ou idées, n’hésite pas à nous les dire, nous serons ravis d’échanger avec toi dessus.

PS : N’oublie pas qu’il y’a aussi le film Break qui est sorti au cinéma le 18 juillet. Un bon film français sur le break, alors n’hésite pas à aller le voir.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *